CULTE DU 19 AVRIL 2020

Message de Philippe Adams


Louange


Bonjour frères et soeurs,

Ces jours de confinement qui tendent à se rallonger, nous devons tenir ferme et avoir l’assurance que notre Seigneur ne nous abandonnera pas. Bien au contraire, Il nous accompagne durant cette situation inédite qui implique des changements importants dans la vie de chacun d’entre nous.

Louons le seigneur par ce premier chant :
Je louerai l’Eternel

Oui, c’est de tout notre coeur que nous aimons notre Seigneur.

“quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux.” Et j'affirme, que même si nous sommes seuls, isolés, le Seigneur n’est peut être pas au milieu, mais se trouve à côté de nous, un rapport plus intimiste. Que nous soyons seul ou à plusieurs, il prendra soin de nous.

Chantons ce chant: Abrite-moi

Tout ensemble, nous traverserons cette tempête avec le Seigneur, car il est notre secours, glorifions le:

Mon secours est en Toi:

Oui notre force est en Lui, nous ne devons pas en douter

photo de victoire

Dieu fait des miracles. Dieu tient ses promesses. Dieu est là
Dieu ne s’arrête jamais de travailler. Même en ces conditions particulières Dieu est là.

Présent parmi nous, où que nous soyons.

Et je veux l’adorer car il est possible de voir un grand nombre de miracles pour chacun d’entre nous durant ce temps de confinement.

Dieu travaille, même lorsque nous ne le voyons pas. Dieu est là.


Tu frayes un chemin :

Dans cette situation inédite, que personne n’a jamais connu, où nous sommes tous séparés les uns des autres, ne laissons pas le désespoir entrer dans nos vies. Le monde s’inquiète, la situation est alarmante, mais nous savons vers qui nous tourner. Oui ne laissons pas la crainte envahir notre quotidien. Dieu est fidèle, nous n’avons rien à craindre.

Je n’ai rien à craindre :

Je vous propose ce chant, qui par ses paroles, nous donnera la force et la volonté d’avancer (pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est l’occasion de l’apprendre ! :)

oceans:

Prédication

à écouter

C'est un rempart que notre Dieu (Martin Luther)